La règle de St Benoit

La Règle de Saint Benoit, quelle articulation avec la cession d’entreprise ?

En cédant, l’entrepreneur assure l’avenir de son entreprise, il transmet et donc fait passerelle. Il prolonge la vie au-délà de lui-même.

Pour en arriver là, tout sa vie professionnelle il a tenu vivante son entreprise par la réalisation d’un chiffre d’affaires c’est-à-dire par l’établissememnt permanent d’un pont entre demande et offre. pour être rentable il a su créer une différence, une capacité à faire mieux que la concurrence par une manière spécifique de transformer la matière y compris intellectuelle. Machines, équipements, logistique, SI, argent… tout est accessible. La différence vient de la mise en oeuvre, de l’organisation (organique, ce qui donne vie), des hommes et de la manière de les faire travailler enssemble, de créer des liens, de faire passerelles.

Tout est là de la vraie dimension du chef d’entreprise.

Il existe une histoire très complexe, venant d’un monde parallèle, parfois allégorique. Elle dure depuis plus de 1500 ans. Sa compréhension exige une analyse attentive, études et expériences de bien des mondes. Elle porte en elle une vérité : comment faire fonctionner ensemble les hommes pour en tirer un supplément d’efficience.

Prochain titre, à venir, en 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *